RSS

Le retour de la rougeole inquiète les autorités sanitaires

22 Mar

   Source : France Soir

Le nouveau calendrier vaccinal rendu public ce mardi préconise une double vaccination contre la rougeole à toutes les personnes nées après 1980.

La rougeole est de plus en plus présente en France

La rougeole est de plus en plus présente en France SIPA

Depuis ces dernières années, la présence de la rougeole s’accentue en France. Quelques 7.000 cas ont été recensés depuis 2007, dont 5.000 rien qu’en 2010. Un développement de l’épidémie qui inquiète le corps médical d’autant plus qu’un cinquième décès vient d’être observé en France.

Les plus de 20 ans représentent la tanche d’âge la plus touchée mais c’est chez les nourrissons que la rougeole progresse le plus vite. Ce sont d’ailleurs chez ses deux catégories que l’on recense les cas les plus graves : 38% des nourrissons hospitalisés et 46% des adultes. Précision importante, la quasi-totalité (96%) des cas rapportés n’ont pas été vacciné ou n’ont reçu qu’une dose de vaccin.

Ceci amène les autorités à « recommander que, désormais, tous les sujets nés depuis 1980 reçoivent deux doses de vaccin. Cette mesure, si elle était appliquée, éviterait plusieurs centaines de cas de rougeole » explique Daniel Floret Président du Comité technique des vaccination. « Il s’agit de mesure de rattrapages, sans elles, l’épidémie se poursuivra » prévient-il. Concrètement donc, toutes les personnes nées après 1980 sont invitées à vérifier qu’elles ont bien reçu une double de dose de vaccination ROR – qui englobe rougeole, oreillons, rubéole – et, dans la cas contraire, à aller consulter leur médecin traitant.

La vaccination contre la grippe étendue

Mis à part la rougeole, le calendrier vaccinal 2011 comporte peu d’autres innovations. Pour lutter contre l’épidémie de grippe, les personnes atteintes de maladies coronariennes et les antécédents d’accidents vasculaires cérébraux (AVC) ont été introduites dans la liste des personnes à vacciner. La vaccination contre la fièvre jaune, qui intéresse la Guyane, devra, en dehors d’épidémies, être évitée chez une femme qui allaite avant que l’enfant n’atteigne 6 mois. Une recommandation consécutive à la publication de deux cas d’encéphalite due au virus vaccinal transmis d’une mère vaccinée à son enfant durant l’allaitement.

Le vaccin méningococcique quadrivalent conjugué A,C,Y,W135 s’adresse préférentiellement à des personnes, à partir de 2 ans, vulnérables à ces infections, précise le Bulletin épidémiologique hebdomadaire. Enfin, les deux vaccins contre les infections à papillomavirus (contre le cancer du col) sont désormais considérés comme équivalents. Par ailleurs, la vaccination anti-rotavirus systématique (contre la gastro) n’est pas recommandée chez les nourrissons de moins de 6 mois.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 22 mars 2011 dans Santé

 

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :