RSS

Nafissatou Diallo : "Un homme fou, nu et à la chevelure grise"

25 Juil

 

Source : France Soir

 

Nafissatou Diallo, la femme de chambre qui accuse DSK de l’avoir agressée sexuellement parle. Elle veut que l’ancien patron du FMI aille en prison.

Nafissatou Diallo (à gauche), s'exprime pour la première fois

Nafissatou Diallo (à gauche), s’exprime pour la première fois SIPA

 

Longtemps, sa parole aura été désirée. Là voilà qui se déchaine désormais. Nafissatou Diallo, la femme de chambre qui accuse DSK est, enfin, sortie de son silence. Elle s’exprime pour la première fois à la chaîne ABC et au magasine Newsweek, deux médias américains dans lesquels elle charge plus que jamais l’ancien patron du FMI. L’interview d’ABC enregistrée la semaine dernière sera diffusée à 15 heures ce lundi, heure de Paris.

« Je veux qu’il aille en prison. Je veux qu’il sache qu’il y a des endroits où on ne peut pas utiliser son pouvoir, où on ne peut pas utiliser son argent » lance vindicative la femme de chambre. Et d’ajouter : « A cause de lui, on me traite de prostituée ».

 

"Bonjour, service de chambre"

Interrogée sur ce qui s’est passé dans la suite du Sofitel de New-York le 14 mai dernier, elle donne sa version des faits. Elle a raconté qu’en entrant dans la suite, elle a dit : « Bonjour, service de chambre ». C’est alors qu’un « homme fou, nu et à la chevelure grise » est apparu. Se confondant en excuses et s’apprêtant à quitter la chambre, DSK lui aurait dit « Vous n’avez pas à être désolée ». L’ex-patron du FMI aurait alors agrippé sa poitrine et claqué la porte de la suite. Puis selon les faits qui ont été rapportés par les enquêteurs peu de temps après sa déposition, elle réexplique comment DSK l’aurait forcé à lui faire une fellation.

Après l’incident supposé, Nafissatou Diallo s’est levée et a quitté la chambre en courant. « J’ai été cracher puis je me suis mise à courir. Je ne me suis pas retournée. J’ai couru vers le couloir. J’étais tellement nerveuse, j’avais tellement peur. Je ne voulais pas perdre mon emploi ». La femme de chambre explique ensuite qu’elle s’est cachée dans un coin du couloir près de l’entrée de service et a essayé de se calmer. « Je me tenais là et continuais de cracher. J’étais si seule. J’avais tellement peur ». Puis dit-elle, elle a vu DSK sortir de la suite 2806 et appeler l’ascenseur. « Je ne sais pas comment il s’est habillé si vite, et avec ses bagages. Il m’a regardé. Il n’a rien dit ».

 

"J’ai commis des erreurs"

Mais alors quel crédit accorder à ce témoignage lorsque l’on sait que le procureur de New-York lui même le mettait en doute ? « J’ai dit ce que cet homme m’a fait. Ça n’a jamais changé. Je sais ce que cet homme m’a fait. Dieu m’est témoin : je dis la vérité. Avec mon cœur. Dieu le sait. Et (DSK) le sait » se défend-t-elle. Cherchant à redorer son image et son crédit auprès de l’opinion publique américaine, la femme de chambre reconnaît toutefois avoir commis « des erreurs ». Une allusion aux liens qu’elle entretiendrait avec le milieu criminel, aux 100.000 dollars déposés sur son compte en banque ces dernières années et surtout au coup de fil passé quelques heures après les faits à un trafiquant détenu en prison.

Une sincérité dont en tout cas ne doute pas Me David Koubbi, l’avocat de Tristane Banon, qui s’est entretenu avec la femme de chambre à New-York (Lire : Me David Koubbi « J’ai rencontré Nafissatou Diallo »). « Sans préjuger de rien, je crois avoir rencontré une personne sincère. Je lui ai demandé si elle avait menti à propos de l’agression du Sofitel. Elle m’a répondu ne pas avoir menti » a-t-il confié à France-Soir décrivant une femme « effrayée par ce qui lui arrive ».

Liens : voir mots clé DSK

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 25 juillet 2011 dans Politique, Société

 

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :