RSS

Affaire DSK: l’amnésie des "danseurs" du Sofitel

09 Déc

 

Source : L’Express

 

Affaire DSK: l'amnésie des "danseurs" du Sofitel

Dans une interview accordée au journal Le Monde, Accor s’explique sur la journée du 14 mai.

 

Après la diffusion de la vidéo des caméras de surveillance, le secrétaire général d’Accor a livré ce jeudi sa version des faits au Monde. Selon lui, les agents de sécurité "sont incapables de se souvenir de la raison" de la désormais célèbre "danse de la joie". 

C’est au tour d’Accor de livrer sa version des faits. Quelques heures après la diffusion par BFM TV des vidéos de surveillance du Sofitel, Pascal Quint, le secrétaire général d’Accor, dont dépend Sofitel, est revenu dans Le Monde sur les zones d’ombres de l’affaire DSK. Il a notamment répondu aux accusations du journaliste d’investigation américain, Edward Jay Epstein. 

Interrogé sur la fameuse "danse de joie" des deux salariés qui avait relancé la théorie du complot, le secrétaire général d’Accor a minimisé la portée de ce geste. "Ils sont incapables de se souvenir de la raison de cette scène. Ils disent tous deux qu’ils n’en ont aucun souvenir. Mais il est ressorti de leur entretien qu’ils étaient soulagés de voir que la police avait été appelée et soulagés que l’hôtel ait fait les choses dans les règles après l’agression d’une employée." Les deux hommes avaient assuré que ces effusions étaient liées à un "évènement sportif", sans en préciser la teneur. 

Dans son article, Edward Jay Epstein note aussi que la femme de chambre est entrée à de multiples reprises dans la suite située face à celle de l’ancien directeur du FMI. "D’autres personnes que Diallo se trouvaient-elles dans la chambre 2820 pendant et après sa rencontre avec DSK?", s’interroge le journaliste. "Si c’est le cas, qui étaient ces personnes et qu’y faisaient-elles? Et pourquoi Diallo a-t-elle démenti être entrée dans cette chambre?".  

Si le secrétaire général d’Accor ne nie pas ces allers et retours, ils s’expliquent selon lui par la nature même du travail de la jeune guinéenne: "A deux reprises, elle est entrée et ressortie immédiatement, constatant que le client n’avait pas encore libéré la chambre (…) Chez Sofitel, les femmes de chambre (…) frappent à la porte et, sans réponse, entrent dans la chambre en annonçant "Housekeeping". Si elles constatent que le client est présent, elles ressortent immédiatement." 

Que devient Nafissatou Diallo?

Nafissatou Diallo, qui prépare son procès au civil, n’est pas retournée travailler depuis le début de la procédure. "Elle est dans un statut juridique plus ou moins comparable à ce que serait un arrêt maladie en France. Elle est donc toujours salariée chez nous et nous sommes disposés à ce qu’elle reprenne son travail et même à lui donner une autre affectation si elle le désire. Nous attendons qu’elle nous indique ce qu’elle veut faire." 

Liens : voir mot clé DSK

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 9 décembre 2011 dans Divers, Politique, Société

 

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :