RSS

PIP: les enfants de l’ex-patron à la relève?

30 Déc

 

Source : Lexpress

 

PIP: les enfants de l'ex-patron à la relève?

France Implant Technologie (FIT) a été créée en juin au nom des deux enfants de Jean-Claude Mas,
Nicolas Lucciardi, 27 ans, et Peggy Lucciardi, 24 ans.

 

Selon Nice-Matin et elle.fr, une entreprise de fabrication d’implants mammaires a été créée en juin dernier par les enfants de Jean-Claude Mas, l’ancien patron de PIP. Celui-ci figure d’ailleurs dans l’organigramme de cette société baptisée FIT. 

Jean-Claude Mas prépare-t-il son retour? Alors que le parquet de Marseille vient d’enregistrer la plainte contre X de la Caisse nationale d’assurance maladie (Cnam) "pour tromperie aggravée et escroquerie", un document publié en partie par Nice-Matin montre que l’ancien patron de PIP, embourbé dans un scandale sanitaire, s’apprête à se relancer dans la production d’implants mammaires à bas coûts. 

Il apparaît ainsi dans l’organigramme d’une nouvelle entreprise, France Implant Technologie (FIT). "Une société de fabrication de matériel médico-chirurgical et dentaire", selon des documents enregistrés au tribunal de commerce de Toulon, qui semble vouloir faire renaître PIP malgré le scandale sanitaire. 

Une entreprise familiale

Créée en juin, cette société par actions simplifiées (SAS) est dotée d’un capital de 4 000 euros, divisé en autant d’actions détenues par les deux enfants de Jean-Claude Mas, Nicolas Lucciardi, 27 ans, et Peggy Lucciardi, 24 ans. Selon le site internet du magazine Elle, la société FIT serait domiciliée chez leur mère et ex-compagne de Jean-Claude Mas à Six-Fours-les-Plages dans le Var. 

Présenté comme un "créateur de génie" dans le "business plan" de FIT, Jean-Claude Mas est nommé "consultant technico-commercial" chargé de conseiller son fils Nicolas Lucciardi, promu président. Dans le même document, FIT est décrite comme "une société de fabrication de prothèses mammaires" dotée "grâce à ses collaborateurs, de 30 ans d’expérience en matière de qualité, Recherche & Développement, production et commercialisation d’implants mammaires". 

Toujours selon Nice-Matin, France Implant Technologie se donnerait jusqu’au mois de juin pour remettre le site de production en état et fabriquer ses premières prothèses préremplies de gel de silicone. Elle.fr ajoute que FIT envisage de "vendre à très court terme plus de 60 000 implants par an", avec un chiffre d’affaires de plus 6 millions d’euros. La société aurait également pour "objectif de se déployer sur le marché européen, sud américain et chinois".  

Une perspective que les associations de victimes des prothèses PIP dénonce. 

Liens : L’assurance maladie…Les prothèses…

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 30 décembre 2011 dans Santé, Sécurité, Sciences, Société

 

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :