RSS

Réseaux sociaux : la Cnil veut que vous réfléchissiez avant de cliquer

20 Mar

 

Source : ZDNet
par Olivier Chicheportiche

Réseaux sociaux : la Cnil veut que vous réfléchissiez avant de cliquerSociétéLa Commission nationale Informatique et Libertés lance une campagne virale afin de sensibiliser les jeunes et leurs parents aux bonnes pratiques sur les réseaux sociaux.

Depuis plusieurs années, la Cnil observe de près les dérives engendrées par l’utilisation de plus en plus massive des réseaux sociaux. Données personnelles dans la nature, cyber-harcèlement, sécurité : les jeunes sont souvent en première ligne.

A l’occasion de la Fête de l’Internet, la Commission nationale Informatique et Libertés lance avec l’agence Euro RSCG, une campagne de sensibilisation "pour un usage plus responsable des réseaux sociaux". Nom de l’opération : "Réfléchissez avant de cliquer".

Cette campagne sera uniquement diffusée sur le Web (YouTube et Facebook), afin de mieux cibler les 13-18 ans. Elle se veut informative, virale mais surtout immersive. "La Commission souhaite ainsi poser les bases d’une éducation numérique responsable et aussi instituer un dialogue entre les générations", peut-on lire dans un communiqué.

Situations caricaturales

Plutôt que de proposer un format publicitaire classique, elle propose de faire vivre aux internautes une expérience proche de leurs habitudes sur les réseaux sociaux.

« Share the party » est donc le nom de la vidéo interactive sous la forme d’un jeu de rôle où les internautes pourront vivre, "dans la peau" d’un adolescent qui participe à une soirée, en filme les temps forts avec la possibilité de les "partager ou pas" sur les réseaux sociaux.

Concrètement, il s’agit de séquences de 30 secondes qui se déroulent pendant une soirée arrosée. Chaque séquence présente des situations assez grossières filmées par un participant : untel est saoul, untel embrasse une fille etc… A la fin de chaque séquence, l’internaute est invité à choisir entre ‘Partager’ et ‘Ne pas partager’.

En fonction de ses choix, la soirée ne se terminera pas de la même manière et l’adolescent devra assumer les conséquences heureuses ou malheureuses de ses actes. Ainsi, 11 fins différentes sont possibles. Dans le pire des cas, les vidéos partagées sur la Toile entrainent disputes, honte ou même intervention policière…
"Avec cette vidéo interactive, nous invitons les internautes à aller au-delà de leurs usages des outils technologiques, et voir, en face, les conséquences humaines et la portée réelle de leurs actes virtuels", commente Isabelle Falque-Pierrotin, Présidente de la Cnil.
L’effort est louable mais le côté un peu caricatural de la mise en scène risque encore une fois d’avoir des effets inverses sur une population qui déteste par-dessus les leçons de morale liées aux usages du Web…

 
Poster un commentaire

Publié par le 20 mars 2012 dans CNIL, Internet, Réseau social, Sécurité

 

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :