RSS

Des aveugles retrouvent la vue grâce à un implant rétinien

05 Mai

 

La technologie au service de la santé

Grâce à une rétine électronique, deux Britanniques aveugles ont partiellement recouvré la vue.
Un espoir pour les personnes atteintes de rétinopathie pigmentaire notamment.

Vue au rayon X d'un implant rétinien

Vue au rayon X d’un implant rétinien DR

Sur son site Internet, le professeur Eberhart Zrenner annonce qu’un patient chinois implanté en février dernier a retrouvé une vue «utile». Comme lui, deux Britanniques qui se sont fait greffer des implants rétiniens électroniques ont recouvré une vue partielle, en noir et blanc. Certes, leur vision sera, dans le meilleur des cas, partielle et grossière : de 1500 pixels (soit l’équivalent d’une image de 38×40 points de côté) et en noir et blanc. Le capteur ne recouvrant qu’une zone de 3 mm de côté, leur champ de vision ne représentera que l’équivalent d’une boîtier de CD tenu à bout de bras.
Pour Robin Millar, qui a perdu la vue à la suite d’une rétinopathie pigmentaire (maladie dégénérative qui détruit les cellules de la rétine), le miracle est en marche depuis mars dernier lorsque des chirurgiens lui ont greffé un petit implant rétinien électronique dans le fond de l’œil. Grâce aux signaux électriques transmis à son cerveau par le nerf optique, ce musicien totalement aveugle depuis 25 ans a retrouvé une vision partielle en noir et blanc. Pour l’heure, il ne distinguer rien de plus précis que, par exemple, une fenêtre ouverte sur le soleil. Les médecins ignorent si le cerveau de cet homme qui a commencé à perdre la vue à l’âge de 8 ans saura un jour apprendre à interprêter les signaux envoyés par l’implant. Mais sa vie a d’ores et déjà changé. Millar explique ainsi au quotidien L’Independent qu’il recommence à faire des rêves en couleur : « Des parties de mon cerveau qui étaient inactives depuis 35 ans se sont réveillées grâce à l’implant rétinien. J’apprécie beaucoup ça ».

 


Simulation de ce que peut, théoriquement, voir un aveugle bénéficiant d’un implant rétinien

Comme Robin Millar, Chris James bénéficie d’un essaie clinique mené en Grande-Bretagne. Grâce à ces rétines artificielles inventées par la société allemande Retina Implant, il peut quant à lui distinguer et reconnaître des formes relativement près de ses yeux.
Contrairement au Finlandais qui avait bénéficié de cette même rétine électronique en 2010, les patients anglais devraient pouvoir vivre longtemps avec ces implants, les blocs d’alimentation étant de très petite taille, placés juste derrière l’oreille et reliés à l’œil par un fil très fin.
D’autres essais cliniques du même type doivent être menés aux Etats-Unis et en Asie. Les implants pourraient également être testés sur des personnes atteintes de dégénérescence maculaire.

 
Poster un commentaire

Publié par le 5 mai 2012 dans Santé, Sciences

 

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :