RSS

Arnaque téléphonique: «Hi, this is Microsoft!»

08 Mar

Source : Protégez-vous.ca

 

On vous appelle pour vous dire que votre ordinateur est infecté par des virus? Méfiez-vous!

Photo: Protégez-Vous

Au début du mois de juillet, Marie-Hélène Desbiens reçoit un appel chez elle vers midi. Son interlocuteur, en anglais, se présente comme un employé de Microsoft. «Il m’a dit qu’il recevait des messages selon lesquels mon ordinateur était infecté par des virus», raconte-t-elle.

Croyant que c’est plausible, elle donne le contrôle de son ordinateur à distance à son interlocuteur, qui lui montre le prétendu virus. Il transfère ensuite l’appel à un «technicien» qui offre d’aider Mme Desbiens pour la modique somme de 250 $… payable par transfert bancaire. Elle commence alors à se méfier.

«Il m’a dit que si je refusais de faire enlever les virus, on annulerait ma licence de Windows», relate-t-elle. Quand elle veut parler à quelqu’un en français, son interlocuteur lui dit que personne ne parle cette langue chez Microsoft. Et quand elle demande un numéro où elle peut rappeler, il refuse de lui en fournir un. C’en est assez: elle raccroche.

Après discussion avec son conjoint technicien en informatique et des recherches sur le Web, elle trouve la confirmation qu’il s’agit bien d’une arnaque.

Escroquerie en forte croissance
Marie-Hélène Desbiens est loin d’être la seule visée par ce type d’arnaque. Selon John Weigelt, directeur national de la technologie chez Microsoft Canada, le phénomène serait en forte croissance: «Les logiciels sont de plus en plus sécuritaires, alors les cybercriminels utilisent davantage la tromperie pour arriver à leurs fins.»

D’après un sondage mené en Amérique du Nord, au Royaume-Uni et en Irlande pour le compte de Microsoft, 15 % des 7 000 participants ont reçu un appel frauduleux depuis le début de 2010. Au Canada, 9 % des sondés ont parlé à un cybercriminel qui se faisait passer pour un employé de Microsoft.

Dans 79 % des cas, les consommateurs sont tombés dans le panneau d’une façon ou d’une autre: installation d’un logiciel malveillant sur leur ordinateur, mot de passe dévoilé, vol d’identité ou encore perte monétaire.>

Le nom de Telus aussi utilisé
D’autres fraudeurs se font passer pour des employés de Telus et adoptent une approche semblable à celle qu’a vécue Marie-Hélène Desbiens. Telus a d’ailleurs publié un communiqué (en anglais seulement) pour prévenir ses clients.
À lire aussi sur le site Web de Protégez-Vous:

Piratage informatique: comment se protéger?

Quelques conseils

  • Méfiez-vous toujours des appels non sollicités de gens qui offrent de vous aider à régler un problème sur votre ordinateur. Ne suivez pas leurs instructions et ne leur donnez aucun renseignement personnel.
  • Gardez Windows et vos logiciels à jour.
  • Choisissez des mots de passe solides et variés.
  • Utilisez un antivirus et un pare-feu.
 
Poster un commentaire

Publié par le 8 mars 2015 dans Arnaque, Microsoft

 

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :