RSS

Windows 10 : Microsoft mis en demeure par la Cnil

21 Juil

 

Source : ZDNet

Juridique : L’autorité française en charge de la protection des données a adressé à Microsoft une mise en demeure lui donnant trois mois pour “cesser la collecte excessive de données et le suivi de la navigation des utilisateurs sans leur consentement”.

Dans un communiqué, la Cnil (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés) a rendu publique une mise en demeure adressée à Microsoft à qui il est reproché une “collecte excessive” de données via Windows 10. La Cnil dit avoir été alertée par voie de presse ainsi que par des courriels de partis politiques à propos de ce problème, ce qui l’a conduit à mener sept contrôles en ligne sur la période avril-juin 2016. Plusieurs manquements à la loi Informatique et Libertés ont été relevés.

Pour commencer, le service de télémétrie de Windows 10 se livre à une collecte excessive d’informations, en récoltant des données d’usage des applications Windows et du Windows Store qui ne sont pas nécessaires à son fonctionnement estime la Cnil. L’autorité pointe également un défaut de sécurité au niveau du code PIN à 4 chiffres utilisé pour sécuriser l’accès aux services en ligne et au compte Microsoft. “Le nombre de tentatives de saisie de ce code PIN n’est pas limité, ce qui n’assure pas la sécurité et la confidentialité des données des utilisateurs”.

De la publicité ciblée dans le collimateur 

La Cnil dénonce aussi la présence d’un “identifiant publicitaire” activé par défaut lors de l’installation de Windows 10 et qui sert à pousser des publicités ciblées sans consentement préalable des usagers. De même, “la société dépose sur les terminaux des utilisateurs des cookies publicitaires, sans les en avoir au préalable correctement informés, ni mis en mesure de s’y opposer”.

Enfin, Microsoft est pointé du doigt pour le transfert des données personnelles de ses clients vers les États-Unis en vertu du Safe Harbor ce qui, rappelle la Cnil, “n’est plus possible depuis la décision de la Cour de Justice de l’Union Européenne du 6 octobre 2015”.

En conséquence, Microsoft a trois mois pour se mettre en conformité avec la loi sur ces différents points. Dans le cas contraire, l’éditeur s’expose à l’ouverture d’une procédure qui pourra déboucher sur une sanction accompagnée d’une amende. “L’objet de cette mise en demeure n’est pas d’interdire toute publicité sur les services de la société mais de permettre aux utilisateurs d’exercer leur choix librement en étant correctement informés de leurs droits”, souligne la Cnil. (Eureka Presse)

 
Poster un commentaire

Publié par le 21 juillet 2016 dans Général

 

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :