RSS

PC portables : les gros mensonges des fabricants en matière d’autonomie

04 Avr

 

Source : ZDNet

Avis d’expert : Le magazine britannique Wich ? a voulu vérifier les promesses des géants du PC. Excepté Apple, l’exagération est de mise.

Personne n’est dupe concernant les affirmations des fabricants de PC en matière d’autonomie de leurs machines. Pour autant, il est toujours difficile d’évaluer l’écart entre les promesses et la réalité des faits. Le magazine britannique Which ? s’y est collé à travers une méthodologie maison.

67 portables ont été testés (8 de chez Acer, 3 d’Apple, 8 d’Asus, 10 de Dell, 12 de chez HP, 20 Lenovo  et 6 fabriqués par Toshiba) en simulant des « usages courants », à savoir le surf sur le Web en Wi-fi, le visionnage d’un film, l’utilisation d’outils bureautiques… Chaque modèle a été testé trois fois avec un de ces usages jusqu’à ce que la batterie rende l’âme et que l’ordinateur s’éteigne. Une moyenne a ensuite été calculée, basée sur ces trois tests.

Résultat des courses, à l’exception d’Apple, les écarts sont énormes. « Non pas en minutes, mais en heures. Les fabricants d’ordinateurs portables les plus optimistes surpassent leur autonomie de 50% ou plus, ce qui vous oblige à chercher le câble d’alimentation deux fois plus souvent que prévu. », explique le magazine.

La palme de l’information mensongère reviendrait à Lenovo et à son Yoga 510 qui a tenu 2h06 en moyenne quand le constructeur annonce une promesse de 5 heures. L’Acer E15 affirme tenir 6 heures alors qu’il s’éteint au bout de 2 heures 56, l’Inspiron 15 5000 de Dell tient 3h58 contre 7h annoncées tandis que le HP Pavillon 14 est à sec au bout de 4h25 contre les 9 heures annoncées sur la fiche technique.

Seule la pomme tient ses promesses et fait même mieux : le MacBook testé a tenu sur batterie 10h15 alors qu’Apple promet 10 heures. 

Les conclusions ont de quoi gêner les fabricants, d’autant plus que l’autonomie est un critère discriminant dans le choix d’un portable. Seul Dell a répondu à nos confrères avec l’argument classique de la méthodologie. Le fabricant remet en cause « les usages courants » sur lesquels se sont basés Wich ?  « C’est semblable à la façon dont différentes personnes conduisant la même voiture obtiendront une consommation d’essence différente selon leur conduite », explique le texan.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 4 avril 2017 dans Divers, Essai, Ordinateur portable

 

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :