RSS

Windows 10, la mise à jour maudite

28 Juin

 

Source : 60Millions

Mise à jour ou mise hors-service ? Déclenchée par Microsoft, la récente mise à jour de Windows 10 a bloqué totalement certains ordinateurs.

Un homme la tête sous son ordinateur portable

iStock/grinvalds

Les mises à jour de Windows 10 n’ont pas fini de fâcher les utilisateurs de PC… Alors que le forcing pratiqué par Microsoft pour les installer est déjà un motif d’agacement récurrent, les ratés de la dernière en date risquent d’écorner un peu plus l’image du géant du logiciel.
En cause : Windows 10 version 1803, ou April 2018 update, dont le déploiement a commencé il y a un mois. Elle a rendu inutilisable certains ordinateurs. À partir de la semaine du 21 mai, les témoignages, envoyés à la rédaction de 60 Millions, postés sur
notre forum ou sur les réseaux sociaux, se sont multipliés.

Message posté sur Tweeter par @julietted_31 à propos des problèmes de mise à jour Microsoft

Twitter @julietted_31

Plusieurs dépanneurs informatiques de région parisienne, que nous avons contactés, confirment avoir observé une épidémie de plantages plus importante que lors des précédentes mises à jour de Windows.

Six heures d’attente, puis plus rien

Gérard a « subi » la mise à jour maudite le 22 mai. Dans son cas, l’opération a duré six heures. À l’issue de ce délai, son PC redémarre laborieusement avant d’afficher un écran bleu donnant le choix entre restauration du système et retour à la précédente version de Windows.
« Après divers essais des choix proposés, impossible d’accéder à l’écran du bureau : le PC est bloqué ! », témoigne-t-il. Dans l’affaire, Gérard a perdu une partie de ses fichiers… et la somme de 87 € – le tarif versé à un dépanneur informatique pour remettre la machine en ordre de marche.

Linux, disque dur externe et réinstallation

Même symptômes pour Ouriel : ce consommateur de Meurthe-et-Moselle a fini par se dépêtrer lui-même de la situation au bout d’une semaine et de multiples échanges avec un dépanneur indépendant et le support à distance de Microsoft.
Il lui a fallu installer Linux pour accéder à ses fichiers, les sauvegarder sur un disque dur externe acheté pour l’occasion (25 €) avant de pouvoir enfin réinstaller Windows en configuration usine !

Incompatibilité avec Avast

La cause de la plupart de ces bugs est une incompatibilité entre la mise à jour de Windows 10 et le logiciel de sécurité Avast, très largement utilisé, confirme Microsoft, interrogé par 60 Millions.
« Avast a identifié un élément de la mise à jour qui est incompatible avec le Avast Behavior Shield. Avast recherche encore quelle en est la cause », précise un porte-parole de Microsoft France, semblant rejeter la faute sur Avast.

À quand un dédommagement ?

Microsoft assure « corriger les éventuels problèmes (…) dès que possible via l’Update Tuesday [mise à jour du mardi] », et apporter de l’aide aux utilisateurs via son support par téléphone ou en ligne.
Reste à savoir si l’entreprise acceptera de dédommager les victimes ayant perdu des données ou engagé des frais. Le géant du logiciel, qui ne laisse pas la possibilité de refuser les mises à jour de Windows 10 (tout juste peut-on les différer), ne nous a pas répondu clairement sur ce point.
Aux États-Unis, en 2017, des consommateurs ont engagé une
action de groupe contre Microsoft dans une situation similaire. Ils avaient subi des pertes de données et des dommages sur leur ordinateur suite à un passage forcé vers Windows 10…

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 28 juin 2018 dans Système d'exploitation, W10

 

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :