RSS

Archives de Tag: Téléphonie mobile

Mobile : le roaming tirera sa révérence en juin 2017

 

Source : ZDNet

Règlementation : Le principe de la suppression des frais d’itinérance en Europe a été validé ce mardi par le parlement de l’Union. De quoi alléger la facture des vacanciers et des salariés nomades.

Clap de fin pour le roaming mobile. En adoptant le Paquet Télécoms ce mardi, l’Europe a validé sa conception (contestable) de la neutralité du net mais a surtout mis fin à une pratique beaucoup plus visible par les consommateurs, celui de l’itinérance mobile.

On le sait, ces frais payés par les clients quand ils appellent ou font de l’Internet mobile depuis un autre pays européen que le leur sont dans le collimateur de la Commission européenne depuis des années et malgré les baisses de prix de gros imposées aux opérateurs, Neelie Kroes, l’ancienne commissaire chargée de la stratégie numérique a maintes fois répété qu’elle voulait y mettre fin.

La mort du roaming a été actée au sein du Paquet Télécom, cet ensemble de lois européennes censées réorganiser le secteur dans l’Europe des 28 et de parvenir à un marché unique. Fin 2013, la Commissaire proposait explicitement la fin du roaming – données, appels et SMS – pour 2014. L’an passé, le Parlement européen avait acté la mort de ces frais pour le 15 décembre 2015.

Dernière baisse en 2016

Mais le lobby des opérateurs est passé par là, il faut dire que ces frais constituent une vraie manne (4 milliards d’euros par an), notamment pour les pays touristiques comme la France. Selon un document préparatoire, le Conseil européen, plaidait finalement pour un report à 2018 de cette décision.

La poire a finalement été coupée en deux puisque la Commission et le Parlement sont tombés d’accord pour un enterrement en juin 2017. Cette date a finalement été adoptée ce mardi par le vote définitif du Parlement. Plus rien ne s’oppose donc à son application, le 15 juin 2017 précisément.

« Les Européens vont payer le même prix pour utiliser leur appareil mobile quand ils voyagent dans l’UE que chez eux », s’est félicité le commissaire européen Andrus Ansip, saluant « un premier pas vers un marché unique des télécommunications », à l’issue du vote des eurodéputés.

En attendant, le roaming sera une nouvelle fois taillé le 30 avril 2016. Le plafond pour les appels voix passeront de 0,19 € la minute à 0,05 € et le Mo consommé passera de 0,20 € à 0,05 €. Quant au SMS envoyé, il sera facturé 0,02 € contre 0,05 €.

Rappelons qu’en France, la plupart des grands opérateurs ont anticipé cette décision. L’inclusion du roaming dans les forfaits apparait de plus en plus comme un argument de différenciation fort dans un marché concurrentiel. Free Mobile inclut ainsi 35 jours par an les appels et la data depuis toute l’Europe, les Etats-Unis, le Canada.
C’est également une question de pragmatisme économique. Comme le rappelait Olivier Roussat, p-dg de Bouygues Telecom (qui offre le roaming depuis tous les pays d’Europe, 35 jours par an, dans certains de ses forfaits), « finalement avec un tarif élevé, vous ne vendez rien ». Mieux vaut tard que jamais.

Pour autant, quelques doutes subsistent. « La fin annoncée du roaming dépend de la réforme du marché de gros de l’itinérance », qui « a peu de chances d’être achevée dans les temps », prévient le Bureau européen de défense des consommateurs, Beuc, dans un communiqué.

 
Poster un commentaire

Publié par le 28 octobre 2015 dans FAI, Législation, Société, Téléphone mobile

 

Étiquettes : , ,

Firefox OS arrive dans de nouveaux pays

 

Source : Numerama

Mozilla a publié ce jeudi un point d’étape sur la disponibilité de son système d’exploitation pour mobile, baptisé Firefox OS. Aujourd’hui, la plateforme est présente sur douze smartphones distribués par treize opérateurs dans vingt-quatre pays répartis sur trois continents (Europe, Amérique Latine et Asie).

Dernièrement, Firefox OS est arrivé en Amérique Centrale via l’opérateur espagnol Telefónica à Salvador, au Panama, au Nicaragua et au Guatemala. La fondation indique par ailleurs que l’opérateur allemand Deutsche Telekom a lancé des smartphones sous Firefox OS en République tchèque et en Macédoine.

En France, Firefox OS est disponible avec le mobile Open C du constructeur chinois ZTE. Il est vendu au prix de 79,90 euros dans les centres E. Leclerc via son opérateur de téléphonie mobile virtuel Réglo Mobile.

 

Étiquettes : , ,

Un malware pour aider la police dans sa cyber surveillance

 

Source : Zebulon.fr

Les polices peuvent se doter d'un malware pour la surveillance des criminelsUn malware d’un nouveau genre vient d’être mis à jour et aurait été développé par une société italienne, appelée Hacking Team. Ce malware a été conçu dans un unique but, permettre à la police de surveiller des suspects ou des criminels et de réaliser des écoutes téléphoniques. Ce sont les chercheurs de Kaspersky et Citizen Lab qui ont fait cette découverte.

Désormais les polices du monde entier disposent de leur propre malware

Les équipes de chercheurs de Citizen Lab et de Kaspersky ont dévoilé les informations dont ils disposaient sur un malware plutôt insolite, puisqu’il a été développé par la société Hacking Team afin d’équiper les forces de polices avec un outil d’un nouveau genre pour la surveillance et les écoutes téléphoniques. A ce jour, le malware a été décelé en Arabie Saoudite et dans la ville de Los Angeles, mais il pourrait sévir ailleurs puisque la société Hacking Team collabore avec les gouvernements de 60 pays.

Ce malware nommé Remote Control System permet à la police d’accéder au smartphone d’un criminel et d’exécuter une multitude de tâches, comme enregistrer les conversations ou l’environnement direct de l’utilisateur via le micro, mais aussi de prendre des photos ou des vidéos à intervalle régulier, localiser la position GPS et bien plus encore. Avec cet outil, les polices ont dans les mains un outil très puissant pour surveiller et effectuer des écoutes téléphoniques de façon très efficace.
Le malware mis en lumière par Citizen Lab et Kaspersky fonctionne sur les smartphones Android, mais peut également être installé sur les téléphones Apple jailbreakés. L’application malveillante peut être installée de différentes façons, comme depuis une carte SD infectée, une clé USB ou un réseau Wi-Fi piraté. Les criminels auront donc des soucis à se faire dans l’avenir !

 
1 commentaire

Publié par le 29 juin 2014 dans Enquête, Internet, Sécurité, Téléphone mobile

 

Étiquettes : , , , ,

Réparer soi-même son smartphone

 

Source : Lexpress.fr

Le site internet Sosav.fr propose des pièces détachées et des guides de réparation de produits high-tech. De quoi donner une seconde jeunesse à son Smartphone ou à sa tablette à moindres frais.

Par Tiphaine Thuillier pour LEntreprise.com, publié le 02/10/2013 à 18:33

Réparer soi-même son smartphone

Le site http://www.sosav.fr propose des pièces détachées et des guides de réparation de smartphones et de tablettes pour permettre aux consommateurs de réparer eux-mêmes leurs objets high-tech.

Bien embêté avec son iPhone cassé, Mikael Thomas a eu une idée : lancer un site de réparation pour les objets high-tech. "Je n’avais pas les moyens de faire appel à un professionnel et les quelques explications disponibles sur des forums étaient rédigées en anglais", se souvient le jeune homme titulaire d’un DUT de gestion d’entreprise et d’une licence en e-commerce.

Les modèles les plus populaires en ligne

S’inspirant d’un site américain baptisé Ifixit, il décide de lancer son propre service de réparation de téléphone en septembre 2011. Au départ, le projet baptisé Accessoires-iPhone.info ne concerne que des téléphones de la marque à la pomme. très vite, il change son fusil d’épaule et lance Sosav.fr .

"Je commercialisais des pièces détachées, précise le jeune homme, mais, depuis mars dernier et l’arrivée de mon associé informaticien, nous avons ajouté un volet conseils et guides de réparation."

Pour le moment, seuls les modèles les plus vendus sont disponibles sur le site.

1 000 visites par jour

Mikael Thomas se targue même d’avoir mis en ligne le guide du dernier iPhone, le 5S, le jour de sa sortie. En geeks avertis, ses associés l’ont acheté et démonté dans la foulée pour pouvoir répondre aux demandes des clients. D’ailleurs, l’équipe, désormais composée de cinq personnes, compte bien élargir son offre. "Les guides sont en ligne gratuitement, commente Mikael Thomas et nous nous rémunérons sur la vente de pièces détachées, toutes venues de Chine."

Avec plus de 15 000 commandes et 1 000 visites par jour, le site affiche une belle croissance. "Nous sommes en phase de discussions avancées avec des investisseurs et devrions boucler une levée de fonds l’an prochain", conclue le jeune entrepreneur de 26 ans, persuadé que ce marché en plein essor ne tombera pas en panne de sitôt.

En savoir plus sur http://lentreprise.lexpress.fr/business-web-high-tech/sosav-fr-reparer-soi-meme-son-smartphone_43387.html#le263S4xVMf879CC.99

 
2 Commentaires

Publié par le 19 janvier 2014 dans Tablette, Téléphone mobile

 

Étiquettes : , , , ,

Google dévoile son nouveau Nexus 5, doté d’Android KitKat

 

Source : Lexpress.fr

Google a présenté ce jeudi son nouveau smartphone vedette, le Nexus 5. Le terminal est disponible avec la 4G française et embarque la toute dernière version du système d’exploitation maison: Android KitKat.

 

Google dévoile son nouveau Nexus 5, doté d'Android KitKat

Google a levé le voile sur son nouveau smartphone vedette, le Nexus 5.

Le successeur du Nexus 4, le smartphone vedette de Google au très bon rapport qualité-prix, est arrivé. La firme de Moutain View a dévoilé jeudi son nouveau smartphone, le Nexus 5, qui fonctionne avec une version actualisée de son système d’exploitation Android.

Ce nouveau venu est donc doté de la version Android baptisée « KitKat », dont l’atout est de fonctionner avec le très large éventail de téléphones équipés de ce système d’exploitation. « Cette version d’Android est compatible avec toute la gamme des smartphones de 2014 », a expliqué Sundar Pichai, chef des équipes qui travaillent sur Android et Chrome chez Google. « Nous nous dirigeons vers le prochain milliard d’utilisateurs, et nous voulons que cela se fasse avec la toute dernière version d’Android », a-t-il ajouté.

Le terminal sera compatible avec les fréquences 4G françaises. Son écran, de 4,95 pouces, affiche une résolution de 1920×1080 pixels et embarque la technologie Gorilla Glass 3. Son appareil photo, de 8 mégapixels, est doté de la stabilisation optique.

Une fois encore, le géant d’internet s’est allié au sud-coréen LG pour fabriquer son téléphone, disponible dans une dizaine de pays à travers le magasin en ligne de Google. Son prix oscille entre 349 dollars pour la version 16 GB et 399 dollars pour le modèle 32 GB. Le terminal sera disponible en deux coloris, le noir et le blanc.

En savoir plus sur http://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/google-devoile-son-nouveau-nexus-5-dote-d-android-kitkat_411756.html#9ayqTOb5cYMze4BU.99

 
Poster un commentaire

Publié par le 1 novembre 2013 dans Google, Internet, Téléphone mobile

 

Étiquettes : , , ,

Téléphonie mobile: les numéros surtaxés bientôt bloqués !

 

Source : nonsurtaxe.com

tel Adopté le 3 juillet, le projet de loi consommation va permettre d’en finir avec les pratiques frauduleuses. Les tranches de numéros surtaxés pourront ainsi être bloquées.

Nonsurtaxe.com peut se réjouir. La lutte contre les abus et les pratiques scandaleuses dans le domaine de la téléphonie mobile porte ses fruits. L’Assemblée nationale, par le biais d’amendements de Razzy Hammadi, rapporteur PS du projet de loi sur la consommation, a décidé de s’y attaquer.

« Numéros surtaxés, fausses promotions, SMS non désirés allant de la loterie aux rencontres arrangées… autant de pratiques souvent frauduleuses qui sont monnaie courante et dont le nombre de victimes s’accroit sans cesse » notait Razzy Hammadi fin juin, « j’ai donc souhaité lutter contre ces techniques agressives d’«harponnage » du consommateur en déposant une série d’amendements complémentaires ».

Ainsi, à la demande des consommateurs, les tranches de numéros surtaxés (commençant par 089) générant des chocs de facturation pourront être bloquées a proposé l’élu dans un premier amendement. Chaque opérateur devra ainsi proposer à tous les consommateurs une option gratuite permettant de bloquer ces tranches de numéros.

Par ailleurs, afin d’en finir avec l’opacité qui entoure les auteurs de ces pratiques, un autre amendement impose l’identification complète des fournisseurs de service à valeur ajoutée sur internet. Les opérateurs devront en outre informer leurs abonnés de l’existence de cet outil et des moyens d’y accéder.

Enfin, les services d’enquête de la DGCCRF pourront ainsi identifier facilement les fraudeurs, qui pourront être sanctionnés d’une amende. Les numéros surtaxés frauduleux pourront même être coupés si la demande en est faite au juge, tel que le prévoit un dernier amendement.

Le texte adopté le 3 juillet

Le projet de loi « consommation » de Benoît Hamon a été discuté en séance à l’Assemblée Nationale fin juin. Il a été adopté ce 3 juillet en première lecture. « « Une étape majeure en matière de droit de la consommation et de renforcement des pouvoirs du citoyen » a indiqué Razzi Hammadi.

« En donnant des armes aux consommateurs, ce texte permettra de rééquilibrer les relations entre consommateurs et entreprises ». Parmi ces armes, l’introduction en droit de français de l’action de groupe. Permettant de réparer les préjudices matériels nés de pratiques illicites, elle a été complétée par les députés d’une version « procédure simplifiée » extrêmement efficace et rapide où les consommateurs aisément identifiés se verront proposer une indemnisation. Afin de rendre plus efficace cette action de groupe, le juge pourra également ordonner l’exécution provisoire de sa décision, malgré le recours en appel formé par le professionnel.

Rappelons que ce texte redonne également davantage de pouvoir d’achat aux consommateurs qui pourront notamment résilier plus facilement leurs contrats d’assurance, y compris les petites assurances (portables, appareils électroménagers, etc.) à tout moment après une première année d’engagement, ou encore demander le blocage des numéros surtaxés.

Les députés se sont également donné les moyens de lutter véritablement contre le surendettement. Un pas important a d’abord été franchi par l’adoption de la mesure créant le fond national de crédit aux particuliers permettant de responsabiliser enfin le prêteur et d’éviter le crédit de trop. Les députés ont également adopté une mesure visant à fermer les crédits renouvelables après un an sans utilisation, au lieu de deux aujourd’hui. Il réduit enfin la durée des plans conventionnels de redressement de huit à cinq ans, permettant à nos concitoyens de pouvoir vivre décemment malgré leur surendettement.

 
Poster un commentaire

Publié par le 10 octobre 2013 dans Législation, Téléphone mobile

 

Étiquettes : , , , ,

Serval : Un logiciel pour téléphoner sans utiliser de réseau

 

Source : Informaticien.com

 

Ce petit programme gratuit pour Android inquiète les autorités. Il supprime en effet le contrôle que celles-ci pouvaient avoir sur les communications téléphoniques, puisqu’il permet à des mobiles de se connecter directement entre eux, sans carte SIM ni réseau. Son inventeur dit qu’il restaure le vrai potentiel des téléphones mobiles.

L’arrivée de Serval a été discrète, et pourtant, ce logiciel pourrait tout changer, puisqu’il à le pouvoir de remettre en cause la surveillance des réseaux mobiles. Depuis quelques semaines, il peut être téléchargé gratuitement par les possesseurs d’un smartphone Android.

Son créateur est l’australien Paul Gardner-Stephen, un chercheur de l’université Flinders d’Adelaïde, qui s’est adjoint les services d’étudiants de l’Institut national des sciences appliquées de Lyon (INSA).

"Dans les années 1980, les ingénieurs travaillant sur les premiers prototypes avaient imaginé des réseaux mesh, simples et bon marché. Mais les compagnies de téléphone les avaient empêchés de travailler dans cette direction, parce qu’elles voulaient préserver leur modèle pyramidal contrôlé par le haut, hérité du téléphone filaire – techniquement caduc mais commercialement très profitable. Aujourd’hui encore, si les mobiles ne peuvent pas se parler directement au niveau local, c’est parce qu’ils sont verrouillés par les opérateurs, qui obligent les usagers à passer par leurs relais et donc par leurs systèmes de facturation", explique l’inventeur.

Simple comme bonjour

Installer et utiliser Serval est loin d’être compliqué. Il suffit de "rooter" son smartphone (pour y supprimer les verrous des opérateurs) et d’y installer le logiciel. C’est aussi simple que cela.

Ensuite, un groupe de téléphones mobiles l’embarquant peuvent se connecter directement entre eux, sans faire appel ni à une carte SIM, ni a des antennes relais. En fait, les appareils sont reliés par maillage (la création de réseaux temporaires et mouvants totalement décentralisés).

Le dispositif s’adapte de plus à la distance séparant les mobiles du groupe. Si ils ne sont séparés que de quelques centaines de mètres, ils peuvent communiquer directement entre eux. Si l’éloignement est plus important, les autres téléphones Serval se trouvant dans la même zone captent automatiquement la communication et la retransmettent, de proche en proche, et sans que leurs propriétaires aient quoi que ce soit à faire. Tout est automatique.

Des communications via Wi-Fi

Pour l’instant, Serval se base sur les émetteurs Wi-Fi des téléphones, ainsi que sur les points d’accès Wi-Fi locaux. Il est prévu que sa prochaine mouture utilise directement l’émetteur principal des mobiles, et exploite les fréquences GSM.

Paul Gardner-Stephen envisage même de donner vie à un système encore plus puissant, où certains téléphones auraient le rôle d’antennes relais : ils seraient spécialement configurés pour relayer les conversations échangées par les autres appareils, y compris ceux ne disposant pas de Serval.

Le scientifique aimerait que son invention serve en priorité dans les pays du tiers-monde ainsi que dans les zones où les réseaux mobiles ne sont plus opérationnels, suite à des catastrophes naturelles. Des fabricants de téléphones mobiles chinois se seraient déjà montrés intéressés par le programme.

 
1 commentaire

Publié par le 23 janvier 2013 dans Général, Logiciels

 

Étiquettes : , , , ,