RSS

Archives de Tag: Ubuntu

Windows 10 : Ubuntu fait son entrée dans le Windows Store

 

Source : ZDNet

Technologie : Il est désormais possible de télécharger la célèbre distribution de Canonical depuis la boutique de Microsoft. Cet ajout intéressera d’abord les développeurs.

Chose promise, chose due : les utilisateurs de Windows 10 peuvent désormais télécharger et installer la distribution Ubuntu, simplement depuis le Windows Store. Précisément, il s’agit de la version Ubuntu 16.04 LTS (Xenial Xerus).

Microsoft avait annoncé que son dernier OS allait supporter Ubuntu et l’interpréteur de ligne de commandes Bash. Cette décision ne vise pas à séduire les particuliers, mais à nourrir la base de développeurs de l’éditeur et à attirer de nouveaux utilisateurs sur sa plateforme. 

Concrètement, Ubuntu fonctionne avec WSL (Windows Subsystem for Linux) et permet donc de faire tourner nativement la distribution de Canonical en parallèle sans avoir à créer un double-boot ou passer par la virtualisation et de donner accès à plusieurs utilitaires de ligne de commande comme GNU Bash, les gestionnaires de paquets APT et DPKG CLI,  SSH (Secure Shell) etc…

Cette version d’Ubuntu est compatible avec Windows 10 64-bit et nécessite quelques paramétrages. Il faut se rendre dans le menu « Activer/désactiver les fonctionnalités Windows » puis cocher l’option « Sous-système Windows pour Linux » et redémarrer la machine. Ensuite, Ubuntu via WSL sera opérationnel.

Pour mémoire, Satya Nadella patron de Microsoft s’efforce de forger une société centrée totalement sur les plateformes et la productivité. Voici ce qu’expliquait l’année dernière le PDG dans un mémo à ses employés :

« Notre stratégie est de concevoir les meilleures plateformes et services de productivité dans un monde mobile et cloud. Nos plateformes permettront d’harmoniser les intérêts des utilisateurs finaux, des développeurs et de l’IT mieux que tout écosystème ou plateforme concurrent. Nous allons réaliser notre mission et stratégie en investissant dans trois ambitions interconnectées et audacieuses.

1. Réinventer la productivité et les processus métier

2. Bâtir une plateforme cloud intelligente

3. Créer une informatique plus personnelle »

Microsoft a plus que jamais mis en œuvre cette vision depuis la prise de fonction de Nadella. La plateforme Office est aussi robuste sinon meilleure sur iOS et Android qu’elle l’est sur Windows. Microsoft a contribué à la communauté open source aussi bien sur le volet matériel que logiciel. L’activité entreprise tourne à plein régime. Et Microsoft est réellement engagé dans la plateforme Cloud Azure et les solutions analytiques qui l’accompagnent.

Ce qui manquait à Microsoft, c’était un mouvement qui ferait dresser l’oreille aux développeurs. C’est l’ambition de ce support d’Ubuntu notamment avec l’exécution de Bash nativement sur Windows. Pas de container. Pas de virtualisation.

Les développeurs peuvent donc faire tourner facilement Ubuntu sur Windows. Bash (pour Bourne Again Shell) est un standard sur OS X et un groupe de distributions Linux. Pour l’utilisateur lambda, Bash passera inaperçu. Mais pour les développeurs, c’est une tout autre histoire. Microsoft permet aux développeurs de lancer aussi bien des scripts Windows que Bash sur une seule plateforme.

Les développeurs aiment cette évolution de Microsoft. Et si un vendeur de logiciels peut gagner de nouveaux développeurs, alors il a accompli beaucoup. Au minimum, Microsoft répond à la demande des développeurs, Ubuntu était la distribution la plus populaire sur Azure.

Même le fondateur de Canonical, Mark Shuttleworth, qui a toujours bataillé contre Microsoft, est ravi : « La disponibilité native d’un environnement Ubuntu complet sur Windows, sans virtualisation ou émulation, est une étape importante qui défie les conventions. »

 
Poster un commentaire

Publié par le 12 juillet 2017 dans Microsoft, Système d'exploitation, Ubuntu, W10

 

Étiquettes : , , ,

Ubuntu (pas Linux) débarquera sur Windows 10

Source : ZDNet

Technologie : Ubuntu, mais pas Linux en tant que tel, tournera sur la prochaine mise à jour majeure de Windows 10, à savoir Redstone.

Oui, Microsoft va permettre aux utilisateurs d’exécuter nativement Bash sur Windows 10, et oui Ubuntu aussi sur la prochaine mise à jour de Windows 10 : Redstone. Pour faire tourner la distribution, Microsoft et Canonical n’auront pas recours à une machine virtuelle ou à un container.

Les deux partenaires s’appuieront sur des programmes et librairies natives de Windows : Windows Subsystem for Linux (WSL). WSL a été ajouté discrètement à Windows 10 en janvier dernier et permet de supporter une image une mode utilisateur d’Ubuntu.

Développeurs, développeurs, développeurs !

Le résultat, explique un porte-parole de Microsoft, est qu’il est ainsi possible d’utiliser Bash sur Windows. Dustin Kirkland de Canonical, précise qu’il ne s’agit pas d’une variation de Cygwin qui recompile des sources de logiciels open source pour qu’ils puissent s’exécuter nativement sur Windows.

Ici, les librairies ELF d’Ubuntu tournent directement sur Windows. Et Kirkland d’ajouter que Windows Subsystem for Linux peut être compris par les adeptes de Linux comme un « Wine » inversé. Cette solution WSL n’en est cependant encore qu’au stade de la version beta.

Mais pourquoi rapprocher Windows et Ubuntu ? Dans une interview,  Dustin Kirkland répond en reprenant des déclarations de Steve Ballmer : « Développeurs, développeurs, développeurs […] Avec cette nouvelle fonctionnalité, un utilisateur Windows presse simplement la touche Windows et tape « bash » ou « ubuntu » et ils arrivent ensuite dans un shell Ubuntu riche, avec accès à tout Ubuntu et presque tout le monde des apt, tournant nativement, sans virtualisation ou recompilation. »

 
Poster un commentaire

Publié par le 31 mars 2016 dans Microsoft, Ubuntu, W10

 

Étiquettes : , ,