RSS

Archives de Tag: Windows 10 v1803

Windows 10, la mise à jour maudite

 

Source : 60Millions

Mise à jour ou mise hors-service ? Déclenchée par Microsoft, la récente mise à jour de Windows 10 a bloqué totalement certains ordinateurs.

Un homme la tête sous son ordinateur portable

iStock/grinvalds

Les mises à jour de Windows 10 n’ont pas fini de fâcher les utilisateurs de PC… Alors que le forcing pratiqué par Microsoft pour les installer est déjà un motif d’agacement récurrent, les ratés de la dernière en date risquent d’écorner un peu plus l’image du géant du logiciel.
En cause : Windows 10 version 1803, ou April 2018 update, dont le déploiement a commencé il y a un mois. Elle a rendu inutilisable certains ordinateurs. À partir de la semaine du 21 mai, les témoignages, envoyés à la rédaction de 60 Millions, postés sur
notre forum ou sur les réseaux sociaux, se sont multipliés.

Message posté sur Tweeter par @julietted_31 à propos des problèmes de mise à jour Microsoft

Twitter @julietted_31

Plusieurs dépanneurs informatiques de région parisienne, que nous avons contactés, confirment avoir observé une épidémie de plantages plus importante que lors des précédentes mises à jour de Windows.

Six heures d’attente, puis plus rien

Gérard a « subi » la mise à jour maudite le 22 mai. Dans son cas, l’opération a duré six heures. À l’issue de ce délai, son PC redémarre laborieusement avant d’afficher un écran bleu donnant le choix entre restauration du système et retour à la précédente version de Windows.
« Après divers essais des choix proposés, impossible d’accéder à l’écran du bureau : le PC est bloqué ! », témoigne-t-il. Dans l’affaire, Gérard a perdu une partie de ses fichiers… et la somme de 87 € – le tarif versé à un dépanneur informatique pour remettre la machine en ordre de marche.

Linux, disque dur externe et réinstallation

Même symptômes pour Ouriel : ce consommateur de Meurthe-et-Moselle a fini par se dépêtrer lui-même de la situation au bout d’une semaine et de multiples échanges avec un dépanneur indépendant et le support à distance de Microsoft.
Il lui a fallu installer Linux pour accéder à ses fichiers, les sauvegarder sur un disque dur externe acheté pour l’occasion (25 €) avant de pouvoir enfin réinstaller Windows en configuration usine !

Incompatibilité avec Avast

La cause de la plupart de ces bugs est une incompatibilité entre la mise à jour de Windows 10 et le logiciel de sécurité Avast, très largement utilisé, confirme Microsoft, interrogé par 60 Millions.
« Avast a identifié un élément de la mise à jour qui est incompatible avec le Avast Behavior Shield. Avast recherche encore quelle en est la cause », précise un porte-parole de Microsoft France, semblant rejeter la faute sur Avast.

À quand un dédommagement ?

Microsoft assure « corriger les éventuels problèmes (…) dès que possible via l’Update Tuesday [mise à jour du mardi] », et apporter de l’aide aux utilisateurs via son support par téléphone ou en ligne.
Reste à savoir si l’entreprise acceptera de dédommager les victimes ayant perdu des données ou engagé des frais. Le géant du logiciel, qui ne laisse pas la possibilité de refuser les mises à jour de Windows 10 (tout juste peut-on les différer), ne nous a pas répondu clairement sur ce point.
Aux États-Unis, en 2017, des consommateurs ont engagé une
action de groupe contre Microsoft dans une situation similaire. Ils avaient subi des pertes de données et des dommages sur leur ordinateur suite à un passage forcé vers Windows 10…

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 28 juin 2018 dans Système d'exploitation, W10

 

Étiquettes : ,

Windows 10 : bientôt une option ‘Passer en mode S’ ?

 

Source : ZDNet

Technologie : La dernière version de Windows 10 Redstone 5 de Microsoft inclut une indication sur une nouvelle fonctionnalité liée au Mode S, ainsi que de nouvelles options de provisioning de Windows Autopilot.

la rédaction de ZDNet

Par Mary Jo Foley | Vendredi 08 Juin 2018

La version de test de Windows 10 Redstone 5 de cette semaine comprend un indice suggérant l’ajout possible par Microsoft d’une option  «Passer en mode S. »

La façon exacte dont une telle option pourrait fonctionner reste à préciser. L’option hte semble susceptible d’être ajoutée aux Paramètres, comme décrit par Paul Thurrott sur Thurrot.com.

Quitter et activer le Mode S facilement

À l’heure actuelle, à compter de la mise à jour d’avril de Windows 10 avril 2018 récemment lancée, les utilisateurs peuvent quitter le mode S via une application du Store de Microsoft. Ils ne peuvent en revanche y revenir facilement.

Windows 10 S Mode, pour mémoire, est un mode verrouillé des diverses éditions de Windows 10 (Home, Pro, Entreprise et Éducation) qui permet aux utilisateurs de n’exécuter que des applications Microsoft Store. Il est conçu pour être plus sûr et moins sujet à une altération des performances au fil du temps. Le passage du mode S à une version complète de Windows 10 est gratuit pour tous les utilisateurs.

Thurrott et d’autres spéculent, ou du moins espèrent, que les utilisateurs pourraient utiliser le mode à venir pour se déconnecter temporairement, afin par exemple d’installer des pilotes et des applications non- téléchargeables sur le Store.

Ils pourraient ensuite revenir au mode S sans que ces applications ne soient bloquées ou ne disparaissent. Je dois dire que je suis curieuse de voir comment cette option fonctionnerait. Je pense qu’une telle fonction supprimerait toute proposition de valeur de sécurité ou de performance que le S Mode prétend apporter – à moins que de nouveaux contrôles non-divulgués n’accompagnent cette option.

J’ai demandé à Microsoft un commentaire au sujet de cette possible option « Passer en mode S ». Je suis curieuse de savoir s’il s’agit de plus qu’un simple moyen de passer en mode S sans avoir besoin d’une application Store, ou de quelque chose permettant aux utilisateurs de basculer entre le mode S et les éditions Windows 10 normales. Pas de retour pour le moment.

Windows 10 passe en pilotage automatique

Autres annonces Windows 10 : Microsoft lance cette semaine de nouvelles fonctionnalités Windows Autopilot pour Windows Insiders.

Windows Autopilot est la technologie de Microsoft destinée à faciliter le provisionnement et la maintenance de Windows 10 en évitant aux professionnels IT de charger des images personnalisées.

Un nouveau mode d’auto-déploiement est disponible pour les Insiders. Il « étend l’expérience tactile de l’IT à l’utilisateur déployant le terminal » selon un article de blog du 7 juin. Actuellement, Windows Autopilot exige que les utilisateurs sélectionnent les paramètres de base comme la région, la langue et le clavier et entrent leurs informations d’identification.

Avec le mode Self Deploying, tout ce dont les utilisateurs auraient besoin serait de mettre sous tension un terminal avec Windows AutoPilot pour qu’il soit prêt à fonctionner.

Une nouvelle fonctionnalité de réinitialisation de Windows Autopilot est également disponible pour les testeurs Insider. Elle permet de réinitialiser et de redéployer un terminal Windows 10 géré par Intune sans nécessiter un accès physique à la machine. « Tout ce que vous avez à faire, c’est de cliquer sur un bouton dans Intune » précise l’éditeur.

Les Insiders peuvent dès à présent tester ces fonctionnalités avec la version de test Windows 10 Redstone 5 de cette semaine (17686) et Intune.

 
Poster un commentaire

Publié par le 11 juin 2018 dans W10

 

Étiquettes : ,

Windows 10 April Update : des SSD incompatibles

 

Source : ZDNet

Technologie : La dernière mise à jour de l’OS semble poser quelques problèmes à quelques modèles de disques durs SSD fabriqués notamment par Intel.

Malgré les précautions de Microsoft, Windows 10 April Update (aka Redstone 4) désormais en cours de déploiement, subit quelques soucis de compatibilité. Après des bugs sous Google Chrome, aujourd’hui corrigés, il semble que la dernière mise à jour de l’OS ait du mal à communiquer avec certains disques durs SSD.

Plusieurs modèles sont concernés, notamment chez Intel (SSD 6600, SDD Pro 6000p) et Toshiba (XG4, XG5 et BG3). L’affaire est plutôt gênante : les SSD sont de plus en plus présents dans les PC portables et sont le support de stockage utilisés pour les tablettes…, notamment Surface de Microsoft.  Il semblerait que le problème se situe au niveau du contrôleur personnalisé SM2260 qui équipe ces SSD au format NVMe.

La firme confirme le problème et dit travailler à un patch avec les fabricants de disques durs. Mais en attendant, pour les utilisateurs qui constatent des problèmes de compatibilité, la seule solution consiste à revenir à la précédente version stable de Windows 10, à savoir la build 1709 (Fall Update). Microsoft propose un guide pour réaliser cette opération.

Si vous n’avez pas encore réalisé la mise à jour April Update et que vous utilisez un de ces SSD, le meilleur conseil est donc d’attendre. Microsoft a d’ailleurs bloqué la mise à jour automatique pour les machines équipées de ces composants.

 
Poster un commentaire

Publié par le 17 mai 2018 dans W10

 

Étiquettes :

Windows 10 April Update : des bugs sous Chrome

 

Source : ZDNet

Technologie : Plusieurs utilisateurs de Windows ayant téléchargé la dernière mise à jour de Windows 10 se plaignent de problèmes de freeze avec Chrome. Microsoft promet un correctif pour le 9 mai.

Les utilisateurs les plus pressés sont aussi ceux qui se retrouvent à essuyer les plâtres. Des utilisateurs de Windows 10 ayant téléchargé la dernière mise à jour Redstone 4 proposée au téléchargement depuis le 30 avril ont rencontré des problèmes à l’exécution de Chrome et de plusieurs autres programmes. Crashs, bug plusieurs utilisateurs se sont notamment plaint sur Reddit et le service d’assistance de Microsoft est venu confirmer que le problème provenait bien de la dernière mise à jour et non uniquement de ces programmes.

Sur les forums officiels, un employé est venu confirmer les doutes et explique que la mise à jour d’avril 2018 peut provoquer des crashs et paralyser le système lorsque l’utilisateur a recours à certains programmes tel que Chrome, Firefox ou encore Hey, Cortana.

Microsoft explique qu’un patch correctif est en cours de développement et que celui-ci devrait être diffusé vers les utilisateurs à partir du 8 mai. En attendant, Microsoft recommande aux utilisateurs confrontés à un freeze de ce type d’appuyer sur les touches Windows+Ctrl+Maj+B en même temps afin de se sortir du crash. Pour les tablettes, la technique implique de presser trois fois rapidement les boutons de volume + et – en même temps. Ces techniques permettent de rafraîchir l’affichage de Windows.

Cette mise à jour Redstone 4 n’a pas encore été diffusée via Windows Update, mais elle est disponible au téléchargement depuis le 30 avril pour ceux qui ne se sentiraient pas d’attendre.

 
Poster un commentaire

Publié par le 4 mai 2018 dans W10

 

Étiquettes :

Windows 10 : lancement imminent de la Spring Creators Update et un changement de nom ?

 

Source : ZDNet

Mise à jour : La nouvelle mouture de l’OS serait finalement baptisée « mise à jour d’avril » et pourrait être mise en ligne dans les prochains jours.

Un bug de dernière minute dans la build 17133 de Windows 10 Creators Update qui était considérée comme la version RTM pouvant entraîner dans certains cas un plantage de l’ordinateur (BSOD) a été identifié forçant l’éditeur à prendre un peu plus de temps pour le corriger avant d’ouvrir les vannes.

Le bug a été corrigé et Redmond a poussé une nouvelle preview (17134.1) aux Insiders (canal rapide) histoire de vérifier que le correctif fonctionne bien et qu’il n’y a plus de crashs observés. Cette build est désormais accessible en téléchargement pour les utilisateurs des canaux rapide, lent et surtout Release Preview. Traduction, cette build a donc vocation à devenir la RTM (Release to manufacturing), la version définitive envoyée aux partenaires OEM. De quoi tabler sur la mise en ligne de la version stable dans les prochains jours.

Vu le nombre de machines concernées, le déploiement ne se fera pas en un jour. Il sera réalisé de manière progressive sur une période qui pourra atteindre trois mois. 

Il semble par ailleurs que Microsoft ait décidé de modifier le nom de baptême de cette nouvelle mouture. « Spring Creators Update »serait remplacé par le plus simple « April Update » (mise à jour d’avril). En effet, après l’installation de la dernière version de test, le premier démarrage ouvre une page du navigateur Edge qui fait référence à ce nom et affiche les nouveautés de l’OS et quelques astuces.

 
Poster un commentaire

Publié par le 24 avril 2018 dans W10

 

Étiquettes :