RSS

Archives de Tag: Windows 10 mobile

Windows 10 Mobile : requiem pour un rêve

 

Source : ZDNet

Technologie : Microsoft cesse enfin de jouer avec les mots et admet l’abandon du développement de la version de Windows pour smartphone, Windows 10 Mobile. Pas d’utilisateurs, pas d’applications et donc un échec et la fin d’un rêve pour l’éditeur.

Microsoft a-t-il jeté l’éponge sur smartphone ? Après avoir annoncé la fin de Windows Phone 8.1, l’éditeur refusait de l’admettre ouvertement, allant jusqu’à démentir par exemple les déclarations en 2016 du PDG de sa filiale française. Le patron de la division Windows, habile communicant, évitait de répondre explicitement à la question de la fin des développements sur Windows Mobile.

A quoi bon ? Après tout, Bill Gates lui-même confessait être passé sur un smartphone Android. Mais c’est finalement un tiers et partenaire de longue date de Microsoft qui a vendu la mèche. Nick Lazaridis, directeur EMEA d’HP, a annoncé la semaine dernière la fin de son hybride Elite X3 sous Windows 10 Mobile, justifiant cette décision par l’arrêt du développement de la plateforme.

« Nous avons essayé TRÈS DUR », mais en vain

Officiellement, la firme de Redmond n’avait pourtant rien annoncé de tel. Les éléments s’accumulant, Microsoft devait bien se résoudre à reconnaître ce que tous les observateurs constataient par eux-mêmes.

Et c’est Joe Belfiore qui s’y est collé sur Twitter. Le corporate vice-président de Windows 10 rompt avec les précédentes déclarations des dirigeants de l’entreprise pour admettre l’évidence : Windows 10 Mobile, suite de Windows Phone, est bien terminé.

Mais « bien sûr nous continuerons de supporter la plateforme… correctifs de bugs, mises à jour de sécurité, etc. Mais la conception de nouvelles fonctionnalités/hw n’est pas la priorité » écrit Joe Belfiore sur le réseau social.

Les raisons de l’abandon et de l’échec de l’aventure Microsoft sur smartphone sont inchangées : « Nous avons essayé TRÈS DUR d’encourager les développeurs d’applications. Versé de l’argent … écrit des applications pour eux, mais le volume d’utilisateurs est trop faible pour que la plupart des entreprises investissent » confesse le cadre de l’éditeur.

Comme d’autres, dont son (seul) partenaire Nokia, Microsoft a manqué le virage du smartphone, écrasé par les rouleaux compresseurs Apple iOS et Android. C’est un historique du mobile qui se retire. L’éditeur développait sur terminaux mobiles depuis plus de 20 ans, avec un début en 1996 via Windows CE, puis Windows Mobile en 2000.

Microsoft attend le prochain « saut technologique »

Mais l’écosystème Windows était à la peine depuis le lancement d’iOS en 2007 et d’Android de Google en 2008. Selon les chiffres de ventes les plus récents de Kantar Worldpanel, les téléphones Windows ne représentent plus que 1,3% aux États-Unis, devançant uniquement BlackBerry à 0,3%. Au niveau mondial, Windows a terminé 2016 à tout juste 0,4% selon IDC.

La tentative de Microsoft d’encourager les développeurs à concevoir des apps pour Windows 10 Mobile grâce aux applications dites universelles (développées une fois pour une compatibilité PC, tablettes et smartphones) n’a pas convaincu. Pas plus que les multiples outils destinés à simplifier le portage de logiciel Win32, Web, iOS et Android.

Adieu Surface Phone et tout autre projet Windows dans le secteur de la mobilité ? Pas forcément. En septembre 2016, le président de Microsoft France, Vahé Torossian annonçait que la firme faisait « le pari d’un saut technologique ».

En clair, attendait la prochaine génération de terminaux. Les contours d’un tel futur sont bien incertains. L’éditeur poursuit ainsi les développements sur processeurs ARM afin de proposer du Windows 10 sur des PC portables « toujours connectés » grâce à une connectivité cellulaire.

De telles machines ne constituent cependant pas, à première vue, une alternative au smartphone. D’après Mary-Jo Foley de ZDNet, l’éditeur planche aussi sur AndromedaOS et un futur terminal Andromeda.

Publicités
 

Étiquettes : , ,

Build Windows 10 – Les ebooks arrivent, « My People » retardé

 

Source : ZDNet

Technologie : La dernière version de test de Windows 10 Creators Update implémente le support des livres électroniques. En revanche, une fonction annoncée pour l’OS, « My People », est repoussée pour plus tard en 2017.

Les développeurs de Microsoft se montrent très actifs ces dernières semaines. Ils ont mis à disposition des testeurs du Fast Ring sur PC et Mobile, une nouvelle build (15014) de Windows 10 Creators Update.

Et comme les deux précédentes builds, la 15014 intègre plusieurs nouvelles fonctionnalités. Ainsi, comme cela avait fuité plus tôt dans la semaine, le support des ebooks arrive dans Windows 10, à commencer par les utilisateurs américains.

My People dans Restone 3

Ceux-ci pourront acheter des livres électroniques directement depuis le Windows Store et les lire dans Edge. Ils pourront également demander à Cortana de définir certains mots figurant dans un livre.

Une fonctionnalité en revanche n’est pas présente dans cette nouvelle build de Windows 10. Et elle ne fera pas son apparition dans la Creators Update. Il s’agit de « My People ». Celle-ci avait pourtant été présentée en octobre 2016 lors de l’annonce de la prochaine version de Windows 10.

My People permet d’épingler des contacts directement dans la barre de tâches afin de discuter et partager des contenus. La fonctionnalité est repoussée et sortira avec la prochaine mise à jour majeure de Windows 10, aka Redstone 3.

A noter que sur smartphone, Microsoft a retiré Apps Corner en raison de son manque d’utilisation. La fonction permettait aux utilisateurs de configurer leurs téléphones avec un ensemble d’apps pré-approuvées.

 

Étiquettes : ,

Microsoft étoffe la Creators Update de Windows 10

 

Source : ZDNet

Technologie : En amont de la conférence WinHEC China, Microsoft a finalisé une nouvelle version de test (Insiders) de la prochaine mise à jour de Windows 10 pour smartphones.

Après plusieurs semaines sans nouvelle build de test de Windows 10 Mobile Creators Update, Microsoft a livré le 1er décembre sur le Fast Ring une mouture de son OS pour terminaux mobiles sous Windows.  

La build 14977 de Windows 10 Creators Update (aka Redstone 2) apporte peu de nouveautés du côté des fonctionnalités. En revanche, elle comprend une série de correctifs. (Les représentants de Microsoft ont annoncé qu’il n’y avait pas de nouvelle version de test le 1er décembre en raison d’un « bug bloquant » non spécifié).

La version 14977 ajoute la possibilité de lire des fichiers et livres au format EPUB dans Microsoft Edge. Elle introduit aussi un changement dans la technologie de rendu utilisée pour de nombreux types d’applications Universal Windows Platform, ainsi que des ajustements relativement mineurs autour d’OAuth, la personnalisation des notifications, etc.

Sur le front des problèmes connus, les utilisateurs de smartphones Windows 10 avec 8Go de stockage interne – comme les Lumia 550 et 650 – recevront des messages d’erreur en essayant d’installer cette mise à jour. Les notifications système ne fonctionnent pas. Et les testeurs devraient éviter d’installer nouvelles langues et claviers avec cette build, prévient Microsoft.

La semaine prochaine à la conférence WinHEC de Shenzhen en Chine, Microsoft devrait communiquer à ses partenaires constructeurs des informations sur les fonctionnalités futures de Windows 10, dont la Creators Update.  

Plus d’information sur l’ajout planifié par Microsoft du shell Windows Holographic à la Creators Update est probable. Je ne serais pas trop surprise si les équipementiers entendaient également parler de « Cobalt », le système d’émulation x86 pour ARM de Microsoft, même si cette fonctionnalité ne devrait pas débuter dans Windows 10 avant l’automne 2017.

 
Poster un commentaire

Publié par le 5 décembre 2016 dans Internet, Microsoft, Windows Phone

 

Étiquettes : , ,

Les extensions Edge arrivent avec la dernière build Windows 10

 

Source : ZDNet

Technologie : La préversion 14291 de Windows 10 Redstone ajoute les extensions pour le navigateur Edge de Microsoft. Celles-ci restent accessibles seulement aux testeurs sur PC et mobile.

Une des fonctions les plus attendues par les utilisateurs de Windows 10 et le support des extensions dans Edge. Le 17 mars, ceux participant au programme Insider de Microsoft ont pu tester une préversion.

Windows 10 « Redstone » build 14291 est disponible sur PC et smartphones. Cette mouture de l’OS comprend donc un premier aperçu des extensions pour Microsoft Edge, le navigateur né avec Windows 10.

Les extensions dans le Windows Store unifié

Initialement, la firme de Redmond avait prévu l’ajout du support des extensions pour la fin 2015. Elle n’a pu tenir son calendrier de développement et les extensions Edge ont été renvoyées à la mise à jour Redstone de Windows 10. Sa diffusion finale devrait intervenir en juin 2016.

Quant aux premières extensions disponibles via le programme Windows Insider, elles sont les mêmes que celles évoquées en début de semaine après des fuites dans la presse : Microsoft Translator, Reddit Enhancement Suite et Mouse Gestures.

« Plus tard cette année, les clients pourront trouver les extensions populaires de partenaires comme AdBlock, Adblock Plus, Amazon, LastPass, Evernote et plus encore » écrit Microsoft sur son blog. Une fois Redstone 1 finalisé, les extensions seront disponibles depuis le Windows Store unifié. Pour le moment, les testeurs doivent télécharger directement chaque extension.

 
 

Étiquettes : , ,

Windows 10 : une première liste des applications supportées par Continuum

Source : ZDNet

Business : Office et OneDrive font bien évidemment partie des solutions supportées. Mais on trouve également du TeamViewer ou du Salesforce. De quoi donner aux professionnels de quelques cas d’usage.

Microsoft émoustille depuis le lancement de Windows 10 : avec Continuum, il doit être possible de connecter un smartphone à un ordinateur pour y utiliser une application de smartphone…avec toutes les fonctionnalités d’une application desktop.

Mais pour ce faire, il faut un type d’application spécifique (les UWP pour Universal Windows Application) disponible sur Windows 10 Mobile, et leur intégration dans Continuum, le procédé de communication entre les deux appareils.

Et pour l’heure, peu d’applications sont taillées pour ce faire. Une page du forum Windows Insider est néanmoins relayée par Xavier des Horts, responsable de la communication de Microsoft France, qui mentionne l’ensemble des applications compatibles.

Une cinquantaine d’applications

Dans la cinquantaine d’applications présentes sur cette liste, on trouve beaucoup de jeux vidéos, mais aussi des applications qui pourraient convenir à un public professionnel. Le navigateur Edge est bien présent tout comme OneDrive, la suite Office ou encore Outlook côté produits Microsoft. Pour la gestion à distance on trouve TeamViewer: Remote Control et Salesforce1 Mobile sur le CRM.

Dropbox ou encore Adobe Reader PDF devraient rapidement être compatibles eux aussi.

NDLR : Continuum voir http://windows.microsoft.com/fr-fr/windows-10/getstarted-continuum-mobile

 
Poster un commentaire

Publié par le 17 février 2016 dans Général

 

Étiquettes : , , , ,

Windows 10 : une première liste des applications supportées par Continuum

Source : ZDNet

Business : Office et OneDrive font bien évidemment partie des solutions supportées. Mais on trouve également du TeamViewer ou du Salesforce. De quoi donner aux professionnels de quelques cas d’usage.

Microsoft émoustille depuis le lancement de Windows 10 : avec Continuum, il doit être possible de connecter un smartphone à un ordinateur pour y utiliser une application de smartphone…avec toutes les fonctionnalités d’une application desktop.

Mais pour ce faire, il faut un type d’application spécifique (les UWP pour Universal Windows Application) disponible sur Windows 10 Mobile, et leur intégration dans Continuum, le procédé de communication entre les deux appareils.

Et pour l’heure, peu d’applications sont taillées pour ce faire. Une page du forum Windows Insider est néanmoins relayée par Xavier des Horts, responsable de la communication de Microsoft France, qui mentionne l’ensemble des applications compatibles.

Une cinquantaine d’applications

Dans la cinquantaine d’applications présentes sur cette liste, on trouve beaucoup de jeux vidéos, mais aussi des applications qui pourraient convenir à un public professionnel. Le navigateur Edge est bien présent tout comme OneDrive, la suite Office ou encore Outlook côté produits Microsoft. Pour la gestion à distance on trouve TeamViewer: Remote Control et Salesforce1 Mobile sur le CRM.

Dropbox ou encore Adobe Reader PDF devraient rapidement être compatibles eux aussi.

 
 

Étiquettes : , , , ,

Windows 10 gratuit destiné « à améliorer notre position sur le téléphone »

 

Source : ZDNet

Exclusivité : Satya Nadella, le PDG de Microsoft, a accordé une interview exclusive à ZDNet. Le dirigeant assure notamment que la gratuité de Windows 10 vise à renforcer Microsoft dans la téléphonie et à attirer les développeurs.

A l’occasion de la Worldwide Partner Conference, le PDG de Microsoft a accordé un entretien exclusif à Mary Jo Foley de ZDNet, soit quelques jours seulement après l’annonce de la décision de supprimer des emplois dans la division mobile.

Ce choix traduit-il le retrait de l’éditeur du marché ? Non, et d’ailleurs la gratuité de la mise à jour vers Windows 10 vise selon Satya Nadella à tirer l’adoption de Windows Phone. Mais le coup de pouce sera indirect cependant. Et l’OS doit d’abord attirer les développeurs sur le desktop.

Tout mène au mobile

« La raison pour laquelle quelqu’un écrirait des apps universelles ce n’est pas nos 3% de part dans les téléphones. C’est car un milliard de consommateurs auront un Menu Démarrer, qui va recevoir votre app » déclare Nadella.

Et le mobile alors ? « La mise à jour gratuite pour Windows 10 est destinée à améliorer notre position sur le téléphone. C’est pour cela que j’ai pris cette décision. Si une personne veut savoir si je suis engagé dans Windows Phone, il devrait penser à ce que je viens juste de faire avec la mise à jour gratuite de Windows plutôt que de savoir si je fais quatre nouveaux modèles de smartphones d’entrée de gamme » affirme le PDG, interrogé sur le recul du nombre de nouveaux Lumia .

Ainsi pour Satya Nadella, une concurrence frontale n’est pas la solution et Microsoft doit opter pour une autre tactique basée notamment sur les applications universelles de Windows 10. « Si vous venez sur Windows, vous serez également sur le téléphone. Même si vous choisissez Windows en raison de HoloLens, de la Xbox, ou si c’est pour le desktop, tout cela vous amène vers le téléphone » poursuit-il.

 

Étiquettes : , , , , ,